Connaître l’Insertion par l’Économie Recruter des personnes en situation de handicap

Recruter des personnes qualifiées ou en alternance

Aide à la lecture: les mots ou expressions oranges et soulignés sont cliquables et affichent une Infobulle. Les mots ou expressions jaunes sont des liens vers d’autres pages ou d’autres sites.

Pour bénéficier d’expériences déjà acquises, d’une qualification reconnue dans les métiers de la Propreté, ou bien encore pour répondre par exemple aux enjeux du quota d'alternance, les entreprises de propreté peuvent opter pour deux types de solutions :

  • L’approche directe en mobilisant en particulier le réseau alternance du MOP ainsi que les partenaires publics de l'emploi pour qu’ils prescrivent des candidats en vue d’un contrat d’alternance ou d’une embauche directe en CDI,
  • Le recours à une passerelle via une structures d'insertion qui portera le contrat de travail et permettra une insertion durable dans l’entreprise de propreté à l’issue de ce premier parcours.

Que ce soit en approche directe ou indirecte, le recours au contrat d’alternance (apprentissage ou professionnalisation) est un gage de réussite de l’insertion.

Concernant les passerelles possibles en particulier, on peut distinguer deux approches différentes :

1. Le recours à la mise à disposition de personnel en vue d’une embauche à l’issue du parcours

Les GEIQ proposent une mise à disposition à disposition des salariés, partagés ou pas avec d’autres entreprises. Les entreprises de propreté bénéficient alors d’un partenaire qui réalise le recrutement, la création du parcours de formation en CQP Propreté, l’accompagnement et le GEIQ porte le contrat. Il ne facture que les heures de mise à disposition réellement effectuées au sein de l’entreprise et peut proposer au salarié à la fin du contrat d’intégrer son entreprise. Sans compter dans les effectifs de l’entreprise de propreté, ces parcours comptent pour leur quota d'alternance au prorata du temps passé, mais également pour l’obligation d'emploi s’il s’agit d’une personne en situation de handicap. Il ressort notamment de l’étude Propreté & Insertion par l’Économie que les GEIQ Propreté sont efficaces pour les entreprises de propreté. Ils réalisent près de 800 embauches par an et plus de 400 000 heures de mise à disposition auprès des entreprises. Ils mettent en place un double tutorat.

2. L’embauche de personnes à l’issue de parcours en structures d’insertion prestataires

Toutes les structures d'insertion ne proposent pas des parcours incluant une qualification. Les GEIQ en mettent en place systématiquement et plusieurs Entreprises d'Insertion (EI), en particulier les structures d'insertion référencées spécialisées en Propreté, incluent dans leur parcours des formations qualifiantes, notamment des CQP Propreté. Une entreprise de Propreté peut également recruter en alternance une personne issue d’une structure d’insertion si une formation complémentaire aux métiers est nécessaire.